La Bibli

Jeudi 8 décembre : séance collective de la Bibli 18h

Ces mois-ci à la Bibli on discute des libres qui nous collent tellement aux doigts qu’on se retrouve englué·es dedans. Si ça t’es déjà arrivé·e d’être empêtré·e dans une lecture sans fin, que tu ne sais plus si tu as envie de continuer, si tu lis les bouquins en commençant par la fin ou le milieu, viens en causer et échanger sur ce thème.
Une séance collective autour de nos rapports parfois compliqués, bizarres et moyennement fluide avec nos lectures.

Dates passées :

JEUDI 6 OCTOBRE 18h : BIBLI. Autour de La Vallée et la brèche

Penser rester une nuit dans un creux de vallée et y rester un an, c’est un peu le départ du récit en images et en texte conté par Tania Maria Elisa dans la Vallée et la brèche, un livre imprimé en riso, sur une machine d’impression cousine de celle en usage à l’anamorphose. Ce jeudi c’est donc l’occasion d’échanger sur les différentes réalisations de Tania et les pratiques d’impression ou d’édition qui nous parlent.

JEUDI 27 OCTOBRE à 18h : BIBLI – Bagnard·es et galérien·nes

À partir de quelques textes glanés de l’Atlantique à la Sibérie, ça parlera de récits qui ont pu sortir vivants des bagne et autres galères.

15 juin 18H30 Petite histoire du sommeil avant de dormir

En retraçant l’histoire de nos nuits et de nos insomnies à travers les transformations des rythmes de vie et de repos au tournant de l’ère industrielle, le livre La grande transformation du sommeil de Roger Ekirch se présente comme l’occasion de discuter des représentations de ce que serait « une bonne nuit de sommeil » comme des rapports entre troubles du sommeil et organisation sociale.

9 juin 19 H : Discussion autour du libre L’automatisation et le
futur du travail

Lecture et discussion autour du livre d’Aaron Benanav, en présence d’une équipe des éditions Divergences, de la traductrice et peut-être de l’auteur. L’automatisation semble sur le point de changer la face du monde et de mettre fin au travail humain. Aaron Benanav pense au contraire que nous donnons trop de poids à son influence réelle.

12 mai à 18h30 – Les papas en danger, Présentation / discussion autour du livre d’Edouard Leport sur le militantisme des pères séparés.

Ces hommes s’organisent entre eux pour défendre ce qu’ils appellent l’« égalité parentale » ou « le droit des enfants à être élevés par leurs deux parents ». En se présentant comme victimes de discriminations en tant qu’hommes et pères, ils s’inscrivent pleinement dans la perspective masculiniste et antiféministe. Ce livre est l’occasion de discuter du mouvement pour le droit des pères en particulier, du masculinisme en général, mais aussi des moyens de lutter contre ces mouvements.

23 mars à 19h : Il FAUDRA FAIRE AVEC NOUS, Rencontre et lecture en présence de Lë Agary autour de son manuel de sabotage déguisé en roman, ou plutôt, de son roman déguisé en manuel de sabotage (fraîchement lancé dans la mare par les éditions les Etaques).

8 décembre à 19h : Rencontre autour du livre Opération vasectomie.

Histoire intime et politique d’une contraception au masculin, en présence de l’autrice. Une discussion pour parler de l’histoire de la contraception avec un regard décalé, mais aussi de pratiques actuelles ultra genrées, de non-désirs d’enfants, d’insoumission à la virilité et de médicalisation du corps.

15 décembre à 18H30 : Sortie du livre L’année de Clarisse aux Âmes d’Atala.

« Clarisse est maintenue pendant 360 pages sans aucun atome de moralité, n’en mettant aucune parcelle dans aucun acte, et pourtant agissant beaucoup très mobile, très variée, multiple d’aspects » La sortie de L’Année de Clarisse aux Âmes d’Atala est l’occasion de présenter ce roman fin-de-siècle écrit par Paul Adam, et de discuter, à l’envi, de littérature, de chiens, de théâtre, de place, de féminisme, de bicyclette et bien d’autres.


La Bibli ?

La Bibli est difficilement définissable. Un gang de lecture ? C’est en partie ce qu’elle est. Il arrive qu’on y lise des textes à voix haute, pour les découvrir ensemble, se les réapproprier en y mêlant nos voix, et accorder une attention particulière à la forme que prend le texte, à la manière dont il nous parle. Le plus souvent, un livre est présenté par quelqu’un.e. Un thème ou une question qui nous titillent sont discutés, à l’aide de bouquins qui nous éclairent, ou au moins nous intéressent. Quelle que soit la forme adoptée, l’intérêt est toujours d’ouvrir la discussion, que le textes abordés nous donnent matière pour nous exprimer, pour réfléchir à partir des énoncés présentés, et affiner notre analyse du monde.

En ce sens, l’ambition de la Bibli se veut profondément politique. Délaissant pour un court moment le calendrier militant et l’urgence des situations, la Bibli peut nous permettre de nous doter d’outils théoriques, de comprendre ensemble des concepts politiques, de nous nourrir de bribes d’histoires ou d’imaginaires littéraires, pour penser le monde dans lequel nous vivons et rêver aux conditions de son renversement.

La Bibli c’est aussi une bibliothèque : un espace dans lequel il y a des livres partout. Nous tenons à leur présence visuelle, palpable, à leur odeur de poussière pour certains, à leurs couvertures criardes pour d’autres, à l’ambiance qu’ils posent. Le choix du rangement alphabétique, sans distinction de genres, fait se côtoyer les époques, mêle les romans aux essais politiques, rapproche l’histoire de la poésie, et crée des voisinages surprenants entre les auteurs. Nous aimons nous retrouver dans cet univers, qui nous relie à milles histories et nous donne l’air intelligent.

Enfin, la Bibli peut se transformer au gré de nos envies en club de théâtre, en bistrot du coin, en université populaire ou en cinéma d’art et d’essai, passant de l’un à l’autre, parfois dans la même journée. Sa seule constance est d’essayer de nous tenir ensemble pour un moment. Cheminer à travers ces formes, aiguiser et éprouver des pensées communes.

Consultez les archives de la Bibli.


Dernières nouvelles de la Bibli

La bibli du temps des cerises et du ressac

Bon an, mal an, la bibli continue à tracer sa route, à tisser sa toile et à emmêler de multiples fils. Pour ne pas tourner en rond, la bibli laisse tomber les cycles et part dans toutes les directions.

Jeudi 6 mai 2021

 

Jeudi 22 avril 2021

Jeudi 1er avril 2021


La bibli en couvre-feu

Envers et contre tout, on ne perd pas le rencard des jeudis, et on se lance dans un nouveau cycle, objets cassés.

Jeudi 11 mars 2021

Jeudi 4 mars 2021

Jeudi 21 janvier 2021


La bibli confinée

En attendant de s’affaler de nouveau sur les sofas de l’Anamorphose, la Bibli s’obstine à vous raconter des histoires. Des formats sonores à retrouver tous les jeudis au bord de la marmite ou du précipice.

Jeudi 3 décembre 2020

Jeudi 26 novembre 2020

Jeudi 19 novembre 2020